Top
Non À L’élevage Industriel Et Intensif, Ni En Côtes D’Armor, Ni Ailleurs !

Non à l’élevage industriel et intensif, ni en Côtes d’Armor, ni ailleurs !

Le président de la Région, M. Chesnais-Girard déclame qu’il veut faire de la Bretagne un leader du « bien manger » à l’échelle européenne et accompagner la transition écologique, en jonglant entre la concurrence européenne et la qualité environnementale et alimentaire. Cet exercice d’équilibriste s’inscrit, en bon élève, dans la politique pro-lobbys du président de la République, celle du ni-ni, du en même temps illusoire.

Ce laisser-faire permet à l’agro-industrie productiviste de perdurer depuis des décennies. Cette absence de courage politique génère des dégâts humains et environnementaux. L’agriculture en Bretagne est l’un des grands enjeux des élections Régionales de juin 2021.

L’actualité en Côtes d’Armor nous prouve que contrairement aux discours “verts”, l’État et la Région poursuivent leurs aides aux installations et extensions d’élevages intensifs, impulsées par des coopératives telles que la COOPERL, qui se vante de produire en partie pour la Chine. Le projet d’extension d’élevage porcin à PLOUASNE pourrait engraisser près de 7 000 porcelets par an !

L’élevage des cochons et volailles hors-sol se généralise en Bretagne. Peu importe la santé et les conditions de vie des animaux devenant “des produits innovants et différenciés”, peu importe notre santé et les risques de pandémies, peu importe l’impact sur l’environnement, nos rivières, la biodiversité, nos côtes avec la prolifération des algues toxiques et mortelles, peu importe les conditions de travail des paysan⋅ne⋅s et des salarié⋅e⋅s de la “transformation”, c’est un cycle infernal et sans fin !

La France Insoumise propose d’en finir avec la pression de l’endettement exercée sur les paysan⋅ne⋅s, frein majeur à la transition vers une agriculture paysanne et biologique, pour des circuits courts. Nous sommes CONTRE l’industrialisation de nos campagnes et POUR une agriculture paysanne, conforme au mieux vivre, à l’autonomie alimentaire et POUR la création d’emplois indispensables dans nos campagnes.

Malgré des évolutions dues aux efforts de certain.e.s paysan⋅ne⋅s, les exploitations deviennent de plus en plus importantes en surface et en têtes de bétail et le paysage agricole breton demeure largement dominé par la production intensive, à destination des marchés nationaux et internationaux aux multiples intermédiaires, qui privilégient férocement leurs marges au détriment des coûts de production. 

La France Insoumise et ses Chef⋅fe⋅s de file en Côtes d’Armor pour les élections Régionales, Mme Bérengère Strbik et M. Gilles Monsillon  seront présent.e.s au RASSEMBLEMENT le SAMEDI 20 février à 10H30 à PLOUASNE, devant la mairie, pour dire NON à l’élevage industriel et intensif en Côtes d’Armor !

Share This