Top

Lettre à ceux qui hésitent ou ne souhaitent pas aller voter dimanche

Chers concitoyens, chères concitoyennes,

Dimanche 20 juin a lieu le premier tour de l’élection régionale.

C’est un scrutin majeur.

En Bretagne la puissance du lobby agro-industriel ne doit plus durer. Il est responsable de la prolifération des algues vertes, dangereuses pour notre santé et le vivant. Les ouvriers du secteur agroalimentaire sont sous-payés, leurs corps bien souvent cassés. Les agriculteurs sont endettés.

La liste que je conduis, Bretagne insoumise, propose un autre horizon :

Annulation de la dette paysanne pour convertir les fermes à l’agriculture paysanne, conditionnalité des aides publiques pour améliorer les conditions de travail, convention citoyenne sur les algues vertes, plan d’investissement d’un milliard d’euros pour créer des emplois de qualité, mesures de solidarité comme la gratuité du TER pour les 18-25 ans, des manuels, des repas et des protections périodiques dans les lycées.

C’est un projet rassembleur.

La Bretagne est une terre maritime, ouverte, accueillante. Elle doit le rester.

Gilles Pennelle, du RN, avec ses fréquentations identitaires et ses délires racistes, s’oppose à la réalité de la Bretagne. Le RN soutient aussi le lobby agro-industriel et ses émissions d’ammoniac : Eureden, Crédit Agricole, FNSEA, Monsanto. Il n’a jamais été du côté des travailleurs. Le RN défend les plus puissants auxquels il est soumis, tout comme le président de Région sortant, Loïg Chesnais-Girard qui a mis sur sa liste le patron Loïc Hénaff, représentant de ce lobby agro-industriel.

Dimanche prochain, chaque voix va compter pour faire vivre une alternative sociale et écologique en Bretagne. Notre région est à la croisée des chemins. Une autre majorité peut émerger. Celles et ceux qui la souhaitent ont un seul instrument le 20 juin : le bulletin de vote Bretagne insoumise. Ce sera l’occasion de libérer le Conseil régional de l’influence du lobby agro-industriel.

Nous comptons pour cela sur l’engagement citoyen. Nous sommes les seuls à défendre le référendum d’initiative citoyenne, une convention citoyenne sur les algues vertes et une commission indépendante chargée de protéger les lanceurs d’alerte.

Nous avons besoin de clarté dimanche prochain, et elle ne viendra qu’avec une forte participation. Je sais les Bretonnes et les Bretons attachés à la démocratie, à la citoyenneté. Avec notre Ribines Tour à vélo, nous avons rencontré des personnes merveilleuses, prêtes pour faire ce chemin avec nous. Nous vous invitons à faire gagner cette alternative positive le 20 juin.

J’ai pour cela une détermination à toute épreuve et, à mes côtés, une équipe de citoyennes et citoyens prête à mener ce combat pour l’emploi, le bien vivre, notre santé et l’environnement.

Salutations citoyennes et fraternelles,

Pierre-Yves Cadalen

Share This