Top

La Bretagne Insoumise continue à s’engager pour l’alternative écologique et sociale

Depuis hier soir, malgré l’abstention massive, la tambouille politicienne a repris ses droits : la majorité alternative que nous appelons de nos vœux ne verra pas le jour. Nous soulignons le sectarisme d’EELV et de l’UDB, qui n’ont pas pris le temps de la négociation en amont et s’étonnent aujourd’hui de l’absence de volonté de Loïg Chesnais-Girard (PS) pour une rupture avec l’agro-industrie.

Voici des mois que nous le leur disions. Il n’y aura donc pas de dynamique de second tour, ce qu’une alliance entre les forces écologistes et sociales aurait permis. L’absence de sens politique et de courage pour répondre à l’urgence écologique et sociale est patente dans cette décision de leur part. Les grands perdants, ce sont l’écologie, les travailleur.ses, les jeunes, les précaires.

Nous avons mené une très belle campagne de terrain, et semé des idées qui vont prendre de l’importance, comme l’annulation de la dette paysanne en contrepartie d’une conversion sociale et écologique des fermes. Nous continuerons à mener la lutte contre le lobby agro-industriel.

Politiquement, le RN doit être combattu pour ce qu’il est, le parti de la division du peuple, de la diversion des questions sociales et de la haine.
Enfin, nous laissons le second tour à celles et ceux qui s’accommodent de ce manque de clarté politique qui renforce l’abstention.

Nous remercions les 47 444 citoyen.nes qui ont porté leur suffrage sur notre liste. Avec eux, nous poursuivons notre engagement, et travaillons dès maintenant au passage à la 6e République et à la convocation d’une Constituante dans le pays. Nous continuons à défendre, partout en Bretagne, la refondation de nos institutions et la mise en œuvre de politiques sociales et écologiques ambitieuses.

Share This