Top
Une Bretagne Insoumise pour une Europe Insoumise - MAINTENANT LE PEUPLE ! Pour l'alternative humaniste et écologique...Articles Bretagne Insoumise QUEL AVENIR POUR L’ENSEIGNEMENT PUBLIC EN MORBIHAN ? – COMMUNIQUÉ FRANCE INSOUMISE LANESTER

QUEL AVENIR POUR L’ENSEIGNEMENT PUBLIC EN MORBIHAN ? – COMMUNIQUÉ FRANCE INSOUMISE LANESTER

La maire de Lanester, Thérèse Thiéry, a annoncé l’étude d’un projet de nouveau collège unique à Lanester.

Dans les faits, le nombre d’élèves baissent sensiblement ces dernières années. Des bruits de couloirs circulaient quant à la suppression de l’un des collèges, Jean Lurçat ou Henri Wallon, sans annonce officielle.

Les propos de la Maire, lors des vœux du 9 janvier 2019, sont plutôt maladroits sur la forme : l’effet d’annonce est préféré au respect des personnels des collèges, des élèves et de leurs parents. La construction de locaux neufs, plus économes en énergie, pourrait être une opportunité intéressante. Mais qu’en est-il du personnel, géré actuellement par le Conseil Départemental du Morbihan ? Les conditions de travail, d’encadrement et d’études dans un seul grand collège seront-elles meilleures qu’avec les deux collèges actuels ?

C’est une période scolaire sensible pour les élèves : quatre ans de l’enfance à l’adolescence, avec ces hauts et ces bas. Nos enfants auront-ils les même chances de s’épanouir dans un « super-collège » lanesterien de la même taille qu’un lycée ? Ces questions sont fondamentales mais ne guident pas les choix du Conseil Départemental, présidé par François Goulard : des choix économiques, budgétaires, allant contre l’intérêt de service public.

Le Morbihan compte déjà plus de collèges privés que publics. En phase avec l’austérité imposée par le gouvernement, le Conseil Départemental aggrave la situation et favorise globalement l’enseignement catholique. La fusion de collèges déjà programmée à Lorient et l’absence de collèges publics à Guidel et Saint-Avé nous interroge déjà (seuls cas en France parmi les communes de plus de 10 000 habitants). Cette situation fait terriblement écho à la suppression des 400 000 € de subventions à l’Université de Bretagne Sud en décembre dernier, tandis que celles à l’Université Catholique de l’Ouest sont maintenues.

En attendant de disposer de plus d’informations, notamment en réunion de travail des élu.e.s de Lanester, La France insoumise rappelle son attachement profond à l’enseignement public, gratuit et laïque pour tou.te.s. À l’avenir, nous veillerons à ce que les décisions soient guidées par la volonté de former les citoyen.ne.s de demain dans les meilleures conditions, en concertation avec les représentants des parents d’élèves et des enseignants.

Alexandre Scheuer, élu insoumis à Lanester

LanesterInsoumise@gmail.com

Share This
%d blogueurs aiment cette page :